Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



8 Juillet – Journal de bord

Début du voyage, le 8 Juillet :Le rendez-vous collectif a été fixé à 8 h sur la place de la Comédie de Montpellier. Trois cyclistes déjà frais comme des gardons étaient prêts pour le départ. A 8h30 était prévue une rencontre avec une journaliste et un photographe de Midi Libre pour faire état de notre projet au travers d’un article. Les 6 artistes-cyclistes arrivèrent au compte-goutte avec l’accueil en petit-déjeuner improvisé de la part des autres participants présents dans le futur de l’aventure.

Fins prêts, derniers petits tracas réglés, Michael, Gwladys, Heykel, Adil, Marlène et Julie (moi-même) pédalèrent en direction de la côte ‘‘palavasienne’’ sous les cris de joie et d’encouragements des autres participants pas encore prêts à partir.

Un premier bout de chemin s’est effectué sans trop de tracas par les pistes cyclables jusqu’à Palavas-les-Flots. Ce fut aussi l’occasion de tester les carrioles sur le terrain, d’apprivoiser son équipement et d’estimer l’accessibilité des passages avec le chargement.

Nous avons fait quelques petites haltes pour effectuer des achats d’ordre pratique : poêles, crèmes solaires, équipements divers et de premières nécessités : eau, nourriture… Nous avançons alors lentement mais sûrement, à notre rythme tout en s’assurant du futur et présent bon déroulement du voyage pour chacun d’entre nous.

Première escale à Palavas-les-Flots où nous nous installons pour manger et faire la sieste afin d’éviter la grosse chaleur du début et milieu d’après-midi. Puis nous reprenons la route jusqu’à Villeneuve lès Maguelone où nous stationnerons pour la nuit. Au beau milieu des étangs la chance est avec nous car nous avons le vent de notre côté qui calme l’ardeur des moustiques en les empêchant de s’aventurer trop loin de leur nid… ! La soirée a été délicieuse, avec notamment les atouts pratiques et de plaisirs que nous procurent les carrioles d’Heykel et Adil. En effet, cela nous a permis d’installer un cinéma de plein air grâce à une toile tendue entre deux arbres et un vidéo-projecteur ainsi qu’un disque dur MP3 à la capacité de 160 gigas de films d’arts et d’essais ! La nuit fut réparatrice pour la reprise de la route le lendemain.

On the road again !

Pas de Commentaires à “8 Juillet – Journal de bord”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


pOlnareffettedelagrange |
dragoballz |
La boîte à bijoux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AG Art' Products
| ayth آيث
| Quinzaine de Théâtre Populaire